lundi 7 juillet 2008

Ca doit faire la dixième fois que j’écoute Oracular Spectacular aujourd’hui, je peux plus vivre sans. A mon avis avant hier y est pour quelque chose mais chut. C’était tellement énorme que je m’en sens pas la force de tout relater. Mon titre de reine des plans foireux s’est confirmé, mon incapacité à faire les choses comme il faut va au-delà de tout ce qu’on peut s’imaginer.
Louper les Hives DEUX FOIS dans sa vie moi je dis y faut le faire quand même. C’était ça ou louper MGMT et ça plutôt mourir. Déjà qu’on a raté le début et arrête c’est pas drôle j’ai vraiment failli pleurer, non je crois même que j’ai pleuré, j’ai pleuré pour MGMT, si c’est pas une preuve d’amour ça. En fait tout ça c’est à cause du train, ce putain de train qu’on a raté à la gare de jesaisplusquelnombelge parce qu’on a confondu Louvain et Louvain La Neuve et qu’on avait que cinq minutes pour changer de train. Oui c’est con. Mais je crois que le fait d’avoir failli ne pas les voir m’a fait doublement exposant deux mille profiter de leur concert, ce qui m’a presque fait oublier les Hives. Je suis folle. Lorsqu’on est arrivées à Werchter, avec une heure de retard donc, j’ai vraiment commencé à paniquer. Y devait être 13h40 à peu près ce qui nous laissait cinq minutes pour aller au camping, déposer les affaires et revenir pour voir MGMT qui devaient passer à 13h45. Impossible me direz vous. J’étais presque sur le point de tout laisser là par terre au milieu et de courir les voir parce que j’arrivais même pas à me faire à l’idée de pas les voir, de venir (un peu) exprès et de les rater, oh non impensable, je crois que j’aurais préféré mourir sur le moment. Mais non je suis pas morte, et ce grâce à ma chère F. qui est à moitié hollandaise et qui a su à terme de moultes supplications convaincre la femme du poste de secours/informations/jesaispasquoi de nous garder nos affaires. Pour une heure. Pas plus. Ce qui explique mon ratage de Hives. Cruel. J’aurais presque embrassé ladite femme mais je me suis ravisée et me suis contentée de répéter dix mille fois merci. ANDREW J’ARRIIIVE ! Ok d’abord y fallait trouver la scène parce que la première chose qu’on a vu en entrant c’était Beth Ditto sur un écran géant, coucou Beth, mais on est pressées là désolée, on aperçoit la pyramide, ah ça doit être là, on arrive à la pyramide, mais où est la scène ? Je demande à un mec à l'accent un peu louche, passe pour une conne au passage parce que je comprenais pas qu’en fait la scène elle était dessous, on arrive, on entend The Youth, aah c’est lààà, commence mon frayage de passage dans la foule le plus monumental que j’ai jamais connu, je pousse, je me faufile entre chaque interstice, j’emmerde beaucoup, je m’en fiche, je veux voir Andrew, j’arrive presque tout devant, un gentil géant blond en maillot de basket, me sentant sur la pointe des pieds derrière lui et me voyant ouvrir la bouche d’admiration, me laisse passer et JE VOIS ANDREW. Je pense que ça a du être un des moments les plus intenses de ma vie. The Youth se termine, je sais plus laquelle commence, je sais même pas comment vous expliquer l’état dans lequel j’étais. The Handshake, DO WHAT YOU FEEL NOW ELECTRIC FEEL NOW, hurler THIS IS OUR DECISION TO LIVE FAST AND DIE YOUNG à l’unisson, Kids, il enfile sa robe de hippie, se met à genoux, tout le monde chante, tout le monde danse CONTROL YOURSELF TAKE ONLY WHAT YOU NEEEED FROM HIM je transpire de joie, ils finissent Kids, jouent un truc bizarre sur le synthé de Ben, et s’en vont, me laissant dans une autre dimension. J’ai même pas pris de photos. Je regrette un peu maintenant. S’ensuit le retour à la réalité, le récupérage d’affaires, les Hives qui commencent, nous qui nous éloignons, le montage de tente sur fond de Got me a ticket and I won’t be long et autres Oh you get up you get down and you try it again, je chante quand même en m'imaginant devant eux, assez frustrant j’avoue, décidémment je crois que j’associerai les Hives à la frustration pour le restant de mes jour maintenant. Deux fois c’est inhumain je vous dis. Après je sais plus, il a plus, beaucoup plu, j’en reviens pas que mes Converse aient aussi bien récupéré, on se promène, on va voir Editors pas de près mais c’est transcendant quand même, puis Kings of Leon, F . se fait écraser par un fou drogué, je prends des photos de Caleb/Dominic Monaghan et de Matthew, je m’éclate sur Four kicks, je regrette qu’ils jouent pas California Waiting, je rentre pas dans les détails pour bien marquer l’effet que m’a fait MGMT. Après je crois qu’on est retournées à la tente pour récupérer jesaisplusquoi, on mange des nems, le premier truc que je mangeais de la journée, c’est bizarre dans les festivals j’ai jamais faim et après quand je mange j’ai mal au ventre. Je prends des photos, on S’ASSEOIT aussi pour la première fois de la journée, on observe, j’enfile mon sweat parce qu’y commence à faire un peu froid, on attend Sigur Ros, elle se remaquille (lol), SIGUR ROS, je connaissais pas trop trop mais la REVELATION, ce fut assez magique et transcendant et transportant, le chanteur jesaispassonnom est assez impressionant et j’ai adoré son maquillage argenté. Notamment celle où y avait les confettis, c’était rigolo et y avait un mec à côté de nous qui avait l’air de bien bien les apprécier. Des anglaises ayant fait Leeds nous ont demandé de leur envoyer les photos du batteur avec la couronne sur la tête, après on leur a dit aurevoir parce qu’on a suivi des gens qui essayaient de se rapprocher de la scène pour Radiohead, c’est fou comme ils sont devenus fous les gens dès la fin de Sigur Ros, tout le monde s’écrase les uns contre les autres pour être le mieux placés possible, on termine pas vraiment vraiment bien placées parce qu’entourées de géants mais impossible de chez impossible de bouger alors on reste là parce que comparé à d'autres on était hyper près quand même. Je commence à manquer d’oxygène, j’ai peur de pas tenir le coup, j’ai la tête qui tourne, pense à Radiohead pense à Radiohead pense à Radiohead, plus qu’une demie heure, un des géants me laisse passer devant lui mais y en a d’autres devant, les concerts devraient être interdits aux géants moi je dis, plus qu’un quart d’heure, j’en peux plus, pourvu que je tombe pas dans les pommes, je ferme les yeux, j’ai peur que ça empire une fois le concert commencé. Que nenni, Radiohead arrive, je revis, je sens plus rien, je souris à n’en plus pouvoir, j’ai la bouche ouverte d’admiration, tien encore, putain j’ai THOM YORKE en face de moi. Ok seulement quand je me mets sur la pointe des pieds mais quand même c’est assez impressionant comme sentiment. Incapable de vous dire par laquelle ils ont commencé, une de In Rainbows je crois, d’ailleurs ils ont joué presque tout l’album pour mon plus grand plaisir, juste ils ont oublié Creep, j’ai toujours pas capté pourquoi ils l’ont pas jouée. Bodysnatchers m’a beaucoup marqué, All I Need, 15 steps aussi, Nude évidemment même si je devais me cramponner au sac à dos du géant pour tenir sur la pointe de mes pieds fatigués, j’oublie que je suis au bord de l’évanouissement, PARANOID ANDROID je hurle je hurle je hurle ohlala Paranoid Android si y a quelques années j’avais su que je l’entendrais en vrai celle là, je donne tout, Thom aussi, j’ai des frissons rien que d’y repenser, les riffs d’avant et après le passage calme, je vois pas grand chose parce qu’un peu compliqué de bouger sur la pointe des pieds mais j’entends et c’est ce qui compte. Je me surprends à penser que si le concert de MGMT avait duré aussi longtemps mon bonheur aurait été à son comble. Deux heures à peu près je crois, deux rappels, dont Videotape la fabuleuse, mais c’était loin d’être trop long, deux heures avec Radiohead ça passe plus vite qu’on le croit. Un peu dur de marcher droit après aussi, ça laisse des traces un concert comme ça, on avance au hasard, on va boire, on s’extasie, la nuit sera courte. Déchirant de quitter le festival le lendemain matin alors qu’on entendait les essayages de jesaispasquel groupe qui devait passer, vraiment déchirant, juré l’année prochaine on reste plus qu’un jour mais l’année prochaine c’est dans un an et moi là un an ça me semble un peu insurmontable. Surtout quand je pense au long été tout vide qui s’annonce. Je crois que MGMT viens d’exploser mon top 25 de itunes à tous les niveaux là.

photos

7 commentaires:

DONT TRUST THE HYPE a dit…

Je n'arrive toujours pas à aimer MGMT, il faudrait m'expliquer la formule magique je crois...
Quoi qu'il en soit, pour la playlist spécial covers, DE RIEN. Quand on peut faire plaisir...
xx

Juliet a dit…

ah MGMT ! tu ne fais que renforcer mon impatience de les voir là, comme si j'étais déjà pas dans un assez mauvais état comme ça !
j'espère qu'à Lyon on aura droit à Metanoia, et qui sait à une ou deux anciennes genre Indie Rokkers...

Pour ce cher Chuck Bass ... en fait je crois que j'aurais plutôt déçue s'il était parti avec Blair sans encombres ! parce que voilà, un Chuck sentimentalement stable, ça n'est pas un vrai Chuck Bass, non ? En tout cas j'ai également très hâte de voir la saison 2. J'ai hâte de plein de choses en fait.

Puis je compatis pour ton ratage de Hives, mais j'espère pour toi que tu auras bientôt l'occasion de les voir, parce que eux, c'est vraiment quelque chose d'inoubliable en live.

Claire a dit…

j'crois que sur terre y'a 2 types de gens : ceux qui ont vendu leur âme à MGMT et ceux qui restent +- indifférents. j'ai juste réussi à choper Kids, moi, mais ça m'a suffit (on voit dans quelle catégorie je fais partie). et Radiohead, ben... un des meilleurs concerts de ma vie. werchter je t'aime. et j'crois que Sigur Ros a convaincu une bonne partie du public, en même temps ils sont géniaux (et potes à Radiohead qui plus est)

t'as pris des photos?:)

à plus très chère

ps= en tout cas ce werchter ci m'aura appris entre-autres l'art de s'infiltrer dans la foule quoiqu'il arrive.

Julie a dit…

Ah MGMT. C'est vraiment mon rêve du moment là tu vois. Ils passent bien à Lyon mais pour Méditérranéennee ça reste quand même super loin surtout en pleine semaine. J'aimerai tellemeeent. Sachant qu'ils explosent déjà complètement mon top 25 iTunes :).

PS: oui, voir Pete en vrai ça fait TRES drôle.

Bayfield a dit…

Nous ne vivons pas au Luxembourg.
Nous le hantons.

Bien à vous,

B.

Chloé (WCB) a dit…

Deux heures avec Radiohead ? J'ose même pas imaginer dans quel état j'aurais été... Chanceuse. :)
Quand à MGMT, je crois qu'il va me falloir encore un peu de temps pour m'y faire (c'est simple, plus c'est hype, plus je suis longue à la détente).

Julie a dit…

Comme si on y était.
Sauf que non, et je t'envie :)