jeudi 27 août 2009

DO YOU MISS ME LIKE I MISS YOU?

C'est l'histoire d'une chanson qui s'appelle physical ou let's get physical en fait je sais pas vraiment, cette chanson je l'entendais tous les matins au pukkelpop en me réveillant et à chaque fois je me disais aah encore ça putain c'est trop bien mais c'est qui c'est qui, ça venait de la tente d'à côté mais comme j'étais tout juste réveillée à chaque fois j'avais jamais envie d'aller demander ce que c'était, et puis hier soir j'ai regardé un truc sur les eighties sur arte et qu'est ce que j'entends, let's get physical, mais la vraie version de olivia newton john, google google youtube, ça doit bien faire trois heures que je l'écoute en boucle là, en fait c'est une cover de disko drunkards dérivés de the glimmers ou un truc comme ça ouais bon et là je me rends compte qu'on s'en fout en fait un peu mais je viens de me faire une nouvelle amie chanson là. Et j'aime beaucoup beaucoup cornerstone des arctic monkeys aussi, j'ai acheté l'album tout à l'heure, j'ai poussé un petit cri de joie en sortant du disquaire, en fait j'en connaissais aucune à part pretty visitors et crying lightning et ça m'a un peu fait chier au concert parce qu'ils en ont joué BEAUCOUP et c'était marrant à chaque fois qu'ils jouaient une nouvelle les gens ils devenaient tout calmes et ils écoutaient super concentrés et puis dès qu'ils jouaient une vieille genre brianstorm ils se réveillaient et c'était un peu wild. C'était assez impressionant en fait, ils étaient super distants comme de coutume alex chantait les mains dans les poches rien à battre et franchement ils en avaient vraiment rien à battre parce qu'ils ont pas fait de rappel et ça je l'ai eu en travers de la gorge c'est pourri de se barrer comme ça sans même avoir joué a certain romance non mais je sais pas ils savent qu'on les aime merde. Pendant le concert je me suis dit que je donnerais cher pour retourner à l'époque où ils faisaient des petites salles où alex avait les cheveux courts et où j'allais pas aux concerts encore ach, ok j'ai été submergée de joie de les voir et nombre de leurs morceaux m'ont rendu euphorique genre crying lightning, still take you home ou 505 où j'ai pas pu m'empêcher de chanter du début à la fin en hurlant BUT I CRUMBLE COMPLETELY WHEN YOU CRY ce qui fut peut être le sommet du concert MAIS, RIEN ne vaut les petits concerts moi je dis. The maccabees et ghinzu auraient joué au club ça aurait été merveilleux mais il a fallu que quelqu'un les place sur la main stage à 11h20 du matin le premier jour et ce matin là j'étais bien trop occupée à essayer d'étouffer mon début de grippe a oui j'ai eu la grippe a ça a commencé mercredi soir et c'est parti jeudi dans l'après midi juste après avoir rencontré felix white je te jure que c'est vrai mais je me suis fait très peur j'avais de la fièvre et tout thank god j'avais le premier rang pour poser ma tête et felix devant moi pour me distraire moi je dis un concert c'est le meilleur endroit pour tomber malade. Mais je les revois tous les deux dans les mois à venir, the maccabees en première partie d'editors YOUPIIIII et ghinzu le weekend d'après je crois. Youpi x352. Je suis tombée amoureuse d'orlando weeks aussi pendant les maccabees, tout le set j'ai eu envie de le prendre dans mes bras parce qu'il a l'air complètement perdu quand il chante limite ça m'a rendue triste, et je trouve qu'il a jamais aussi bien été pris en photo que par moi je sais pas d'où ça vient j'adore ces photos. Mais leur set fut brilliant, mal placé mais brilliant. Pareil pour ghinzu, même si étonnamment calme, je m'étais préparée à souffrir et puis non, can't wait de les revoir tout de même je ferai une review plus détaillée. Après ça y a eu golden silvers assise par terre avec ma pomme verte, puis y a f. qui dit je crois qu'y a celui des maccabees qui vient de passer tsais celui que t'aimes bien ni une ni deux on le suit pendant trois kilomètres jusqu'à paolo nutini où on se plante à deux mètres histoire de vérifier si c'est vraiment lui, il me regarde, ohmondieuc'est lui hey are you felix white? i love your band! et là il me prend dans ses bras me prenant ma grippe a au passage et j'ai du rougir beaucoup beaucoup cte honte et puis on discute de grizzly bear et de passion pit et on fait des photos et on s'en va voir the big pink juste à temps pour voir velvet ou bien la chanson du siècle. presque. Enorme. Ensuite je pense qu'y devait y avoir passion pit on était au troisième rang ou un truc comme ça et ce fut fou fou fou j'ai dansé comme une dératée du début à la fin et je me suis surprise à connaitre les paroles par coeur mais vraiment passion pit ça rend tellement bien en live ils te plongent dans un monde euphorique délirant je pense qu'ils devraient faire des concerts pour les gens dépressifs je suis persuadée qu'ils aideraient plein de gens, make light, better things, the reeling non mais toutes en fait, je peux même plus les écouter sans sourire maintenant, je me demande ce qui s'est passé dans ma tête. Je les revois après demain je suis impatiente de voir l'effet qu'ils vont me faire, une deuxième fois. Après eux y avait la roux mais on est parties et j'ai regretté après mais y avait tellement de monde qu'on a pas pu rerentrer too bad, dès qu'elle est partie on s'est ruées à l'intérieur pour choper le premier rang pour grizzly bear, mon dieu. En face de moi par terre y avait ce mec très choupinou qui ressemblait un peu à felix white mais en plus grande asperge et il avait le visage d'un hobbit un peu et des grands youx bleus très intrigants et il me jetait des coups d'oeil tout le temps et puis f. elle m'a sorti il était devant toi à passion pit il t'a regardé danser pendant tout le concert t'as pas remarqué? non. je lui ai souri, mais il a pas osé me parler, c'est bête un peu, puis grizzly bear a commencé et je parlais avec son poteau bouclé à côté de moi qui avait l'air encore plus subjugué que moi enfin je sais pas si c'est possible parce que quand ils ont commencé while you wait for the others j'ai quand même failli mourir de bonheur sur le coup, ça m'a mis une claque, et puis je me suis aperçu que le batteur était trop mignon, puis two weeks ma deuxième préférée, je crois que ça m'a tellement transportée que je me rappelle plus de grand chose, c'était intime, quand j'y repense ça me fait chaud dans le ventre, y pleuvait dehors et je sentais le mec derrière moi et j'avais aucune idée de tous les gens qui avaient derrière nous, quand ils sont partis j'étais un peu sonnée comme après mgmt l'année dernière et le mec il continuait de me regarder et puis ses poteaux sont partis en lui demandant tu viens avec nous ou bien? en me regardant aaha ouais bon ils parlaient en flamand mais ça j'ai compris, il m'a fait aurevoir avec la main, très choutement, et il s'est trissé. Après on est allés voir beirut mais y avait un couple devant moi qui faisait que s'embrasser et à chaque fois qu'ils s'embrassaient j'y voyais plus rien et en plus ça me rendait triste inutile de dire que ça m'a quelque peu gâché le concert mais c'était bien quand même je veux dire c'était beirut quand même donc impossible de pas céder à l'émotion, on a voulu rester pour my bloody valentine après mais on a pas eu le courage d'attendre trois heures encore et j'avais froid donc dodo mais pas beaucoup dormi tout de même VENDREDI metric ouais, ouais, bof, ils ont même pas joué waves, et emily haines m'énerve, après metric OH après metric on est allés voir bombay bicycle club au chateau y avait un seul mec au premier rang c'est tout d'ailleurs on a fait que se croiser durant tout le festival après, bombay bicycle club j'ai écouté ça tout l'été et Always like this c'était devenu mon hymne en italie un peu mais je connaissais pas du tout le groupe en lui même et j'ai été trop surprise en voyant arriver des jeunes limite plus jeunes que moi surtout le bassiste et leur set fut jouissif véritablement jouissif avec le chanteur épileptique et tout et tout à un moment le manche de sa guitare est passé à deux centimètres de ma tête mais j'ai même pas eu le temps d'avoir peur tellement c'était cool, je vous SOMME d'écouter au moins magnet ou dust on the ground parce que c'est délicieux. Oui. Je me rappelle plus d'après, on a du faire une pause, can't remember, je sais qu'on a vu glasvegas après j'étais affalée contre la barrière du milieu et j'avais les yeux fermés pour me laisser bercer et c'est là aussi que j'ai demandé des boules quiès à un mec parce que je commençais à avoir peur pour mes oreilles, it's my own cheating heart that makes me cry fut très heartbreaking j'ai adoré et j'ai adoré gueuler fuck you it's over aussi, très joli glasvegas, puis patrick wolf doux jésus patrick wolf c'était délirant et impressionant parce que j'étais tout près, sacré patrick wolf, pendant the magic position il s'est mis à chanter like a virgin, mais il a pas joué battle dommage. Apèèès j'ai regretté de pas être restée pour black box revelation parce que ça avait l'air sacrément fou fou de dehors mais bon j'ai eu droit à chasing cars de snow patrol où tout le monde s'est mis à chanter même les gens à l'autre bout du site. Choppage de premier rang pour blood red shoes, juste en face steven pour pas changer, placebo en arrière plan, impression que tout le monde est un peu éméché, j'étais contente d'avoir ma barrière parce que c'était violent au possible derrière surtout quand laura mary a eu la bonne idée de descendre de scène pour me faire chanter dans le micro je sais pas pourquoi moi et je me suis retrouvée avec tous les mecs sur mon dos le visage emplatré dans le ventre de laura mary ça aurait été steven je dis pas mais là bof. Mais leur set fut dévastateur je me suis bien, bien amusée, c'était surpuissant. grouuh. A la fin y a eu une bagarre entre deux mecs pour une baguette de steven c'était assez drôle et puis j'ai aperçu steven et sa tignasse blonde fascinante je trouve et je lui ai fait signer mon teeshirt david bowie qui est maintenant un teeshirt david bowie-steven ansell je sais pas si tu te rends compte steven, s'ensuivit un moment d'euphorie et de joie je sais pas pourquoi exactement mais je m'en souviens parfaitement c'était pendant kraftwerk mais je me suis rappelé qu'y avait les black lips au chateau donc on s'est trissé vite fait et là c'était trop fou j'ai dansé tout le long puis j'ai dansé avec un mec à côté de moi ET PUIS BAD KIDS parce que black lips à part celle là je connais pas des masses en fait donc là je pouvais chanter en plus HAHA mémorable. Le lendemain matin fut difficile je me souviens avoir comaté devant edward sharpe & the magnetic zeros dont j'avais jamais entendu parler mais qui se sont révélés très cool, du moins vus de par terre, y avait le grand blond de bombay bicycle club assis à côté de moi de nouveau, après on est allées voir jack penate mais j'étais pas vraiment dedans en plus y avait que des gens bizarres autour mais juste après y avait deerhunter où j'ai retrouvé mon premier rang et le choupinou de grizzly bear qui m'a fait un signe de la main en souriant, bradford cox est arrivé, il me faisait peur un peu il est encore plus squelettique en vrai et il avait pas l'air très clair non plus mais leur set fut hypnotisant personne bougeait et puis il a enfilé un soutien gorge en montant sur un ampli très, très près de moi, et puis nothing ever happened to me la chanson de ma vie qu'ils ont fait durer pendant trois siècles comme je suis en train de faire durer ma review doux jésus je suis désolée, deerhunter donc, captivants mais bruyants. Ensuite je sais plus je crois qu'on est allés s'assoir au club par terre de nouveau écouter hanne hukkelberg et puis florence and the machine incroyable florence je rêve d'être florence j'étais un peu fatiguée et j'avais pas trop envie mais kiss with a fist m'a tout de même fait sauter partout, elle portait une robe noire en mousseline qui remontait tout le temps laissant voir un short en paillettes dorées elle était classe. Après elle j'étais de mauvaise humeur je sais plus trop pourquoi et on s'est retrouvés devant les klaxons alors que j'en avais pas particulièrement envie à ce moment là ce qui fait que j'ai pas trop apprécié enfin si parce que j'adore les klaxons mais voila, toute façon je les revois ce weekend, dès la fin des klaxons on a bravé la foule pour se mettre en route pour n.e.r.d LA révélation alors n.e.r.d à part she wants to move et rockstar et quelques autres je connais pas trop trop mais je me suis trop éclatée même si on restait jamais plus de deux morceaux à la même place trop occupées à se faufiler devant pour les monkeys, pharell est COOL et parfois je me sentais pas trop à ma place genre pendant lapdance mais c'était drôle et rockstar a réveillé des côtés que je me connaissais pas hum, she wants to move, ce fut la débandade. S'ensuivit la plus longue attente du siècle pas mal placées ok mais mes nerfs ont failli lâcher et puis tout d'un coup ils étaient là devant moi nick, alex, matt et jamie nonchalants au possible, je sais même plus par quel morceau il sont commencé mais je me rappelle avoir été transportée d'excitation.


holy shit c'est très long mais j'ai adoré l'écrire, j'ai commencé hier soir et ma seule et unique bande son fut humbug, il est très très bon, je le connais presque par coeur déjà.

PHOTOS

9 commentaires:

Claire a dit…

COOOOOOL. Je vois que ton Pukkel s'est aussi révélé excellent. Puuuukkkeeeel quoi. Par contre on n'a pas trop été voir les mêmes choses.

Anonyme a dit…

c'est très long mais j'ai adoré le lire

coco a dit…

j'étais venue hier sans laisser de commentaire (et j'avais tout lu) mais je reviens juste parce que :

LET'S GET PHYSICAAAAL ! PHYSICAAAAL !
LET ME HEAR YOUR BODY TAALK

BODY TAALK !

elle me hante depuis hier donc, 24/24 matin midi soir c'est juste foufou. je ne peux pas m'arrêter de l'écouter donc MERCI MERCI c'était un peu ce genre de musique qu'il me fallait là, maintenant, de suite.

bon bon et que dire à part que je suis jalouse parce que hein, les monkeys grizzly bear n*e*r*d bombay bicycle club passion pit et le hug avc felix white c'est quand même énorme.

sinon j'ai des trucs un peu débile à dire donc je me tais, je ne veux pas poluer encore plus (:

Anonyme a dit…

J'aime toujours autant te lire. Ca serait tellement trop bien si on rencontrait plus de gens comme toi dans la vraie vie (sans rire)

Iris. a dit…

j'adore quand tu écris des articles à rallonge!! j'ai bien évidemment tout lu, et je t'enviiiie !
mais dis moi c'était pas une vraie grippe A sinon ça serait pas passé en quelques heures !! :D

Dance To The Radio a dit…

En passant rapidement, j'ai cru que c'était Andrew VanWyngarden à la place d'Alex Turner !

Y. a dit…

Waow elle tue cette review *_*

BoringLifestyles a dit…

tu restes pour voir Grizzly Bear à Bruxelles ou pas c'est le jour suivant maccabees+editors?

Margaret S. a dit…

Ah béh oui, Steven.
Enfin c'est encore une autre histoire lui - vasy t'es sur Facebook maintenant ? Ca serait peut être plus simple pour discuter que le blog à blog.