dimanche 6 avril 2008

Je sais pas comment vous expliquer ça. Le concert des Hives était à chier. Ok j'y vais un peu fort la mais sur le coup je l'ai vraiment pensé. Je m'attendais à tout sauf à ça. Après ce concert il a fallu que je change ma manière de voir les choses sinon je l'aurais pas supporté (je veux dire d'arrêter de penser à ce qui aurait PU se passer et continuer à vivre normalement) donc j'ai essayé de plus y penser, d'oublier, de relativiser, allez c'est qu'un concert et puis je vais en voir d'autres et ce genre de trucs qui marchent jamais. En fait ce qui s'est passé, c'est qu'on est arrivées un peu en retard au concert (la faute aux Wombats, j'en dirai pas plus)(ah oui je rappelle qu'on était à Zurich) oui alors on est arrivées assez tard, y avait plein de monde devant déjà et mes deux acolytes ont décidé de monter (parce que oui y avait une espèce de balcon qui faisait le tour de la salle) et putain FUCK LES BALCONS parce que vous voyez je suis pas une personne très persuasive donc j'ai suivi en faisant la gueule (oui je sais j'aurais pu rester toute seule en bas mais sur le coup j'avais pas du tout envie) et on a aterri au bout du balcon assez près de la scène, coincée entre deux filles trop connes qui buvaient de l'eau dans des verres Carlsberg. Oui je sais on s'en fout. J'ai pensé à redescendre mais avec tout le chemin qu'on avait fait pour arriver là je me voyais pas retourner en bas. Putain quelle conne. Oui bon pour les allergiques aux gros mots allez chercher des boules quiès hein. Donc voilà essayez de vous imaginer un concert des Hives coincé sur un balcon d'un mètre de large avec personne qui danse/chante/crie/saute, même pas sautille, RIEN dut tout (bon je précise que mes deux copines ne sont pas trèès très fans des Hives et qu'elles avaient pas trop envie d'être là, je veux pas les faire passer pour des filles coincées non plus) alors bon c'était assez dur de recréer l'ambiance d'une salle de concert à moi toute seule. J'ai un peu pleuré d'abord et puis j'ai pensé à me jeter dans la foule du haut de la balustrade mais bon je me suis ravisée, et puis j'ai commencé à chanter sur Try it Again et j'ai essayé de profiter tant bien que mal de la musique. Parce qu'évidemment ils étaient parfaits, c'était les Hives quand même. A chaque fois que Pelle se penchait dans le public j'avais envie de m'ouvrir une veine, à chque fois que je voyais les gens en dessous de moi j'avais envie de leur jeter une bombe sur la tête et à chaque chanson je me disais bon je descends j'en peux plus là mais je l'ai pas fait allez-y jetez moi des concombres je le mérite. Parfois Pelle il montait sur une espèce d'avancée en hauteur et j'ai pensé à lui sauter dessus mais allez savoir pourquoi je me suis dégonflée. Le petit Pelle. Il était très fidèle à lui même, une petite bombe épileptique arrogante à souhait, en plus ils ont fait beaucoup de chansons, ça c'est cool. Oui...ben je sais pas trop quoi dire d'autre, si ce n'est qu'on m'aura plus comme ça avec les balcons. Plus jamais. C'est pas humain je vous dis. J'ai du faire la gueule pendant une demie heure après le concert encore et puis j'ai commencé à me détendre parce que je me suis dit que ça servait à rien et puis j'avais pas envie de tout gâcher parce que ce fut quand même bien fun notre petite promenade nocturne autour du lac de Zurich. On a parlé des Wombats tout la nuit. Ou presque. En fait on parlait TOUT LE TEMPS des Wombats. C'est devenue une obsession, je passe mes journées à les écouter, d'ailleurs y faurait qu'ils pensent à sortir d'autres morceaux parce que j'en ai marre d'écouter toujours les mêmes. Attends je viens de dire j'en ai marre? Naaan j'en aurai jamais marre d'écouter les Wombats, jamais tu m'entends, JAMAIS. Enfin je dis ça je dis rien hein.

Merde il neige plus. J'avais espéré qu'y neige toute la nuit et que toutes les routes se se bloquent et que donc pas d'école demain mais non je crois pas qu'y en ait assez là. Parce que oui mes interminables vacances touchent à leur fin, j'ai l'impression que ça fait trois siècles que j'ai plus mis un pied à l'école. Et je dois dire que ça m'enchante moyen d'y retourner demain. Mon dieu mon dieu.

7 commentaires:

iris a dit…

heyy j'adore tes reviews de concert haha
tu dis que tu en as marre d'écouter tout le temps les mêmes chansons des Wombats mais peut être n'as tu pas toutes les chansons ? (car il y en a PLEIN d'autres qui ne sont pas sur l'album)
je te laisse mon myspace si tu veux que je t'envoie les chansons n'hésites pas à me laisser un message ! (car oui moi je les ai héhé et comme j'aime beaucoup ton blog ET que tu es fan des Wombats et bien je te les enverrais sans problème xD)

myspace.com/iris_7
see you ^^

Julie a dit…

Rho les boules. Je connais ça les concerts en gradin (ou en balcon) forcés et j'avoue que c'est horrible. Dans le genre frustration y'a pas pire, l'impression de tout rater. Enfin, t'as quand même vu les Hives, même en balcon ça a du déchirer :).

London Boys a dit…

Pitié ne dis pas que le concert des Hives était à chier (j'avoue du balcon ca doit pas etre terrible) à quelqu'un qui milite pour que des groupes passent dans sa région! Pitié!
Et aussi je comprends ton addiction au Wombats, je vis la même chose, parce qu'ils sont muy muy géniaux cela va sans dire.

Juliet a dit…

un concert des Hives au balcon, ça doit être certes très frustrant. Je comprend ta détresse, et espère que tu pourras bientôt les revoir dans de meilleures conditions ! parce que les Hives au premier rang, c'est le truc qui te marque à jamais. (surtout quand tu peux serrer Pelle dans tes bras...)

Claire a dit…

AAAAAAAAAAAARRRRRGH.
c'est terrible ce que tu racontes là.
les concerts de rock au balcon. limite on ne devrait pas pouvoir TECHNIQUEMENT mettre "concert rock" et "balcon" dans la même phrase.
enfin. tu les reverras et tu seras tout devant. minimum!

Y. a dit…

Oooh ma pauvre elisa/lara (? aurait tu changé de prénom par une manipulation juridique ?) bref les hives au balcon c'est dur perso chez moi les salles sont tellement petites que ya pas dbalcon (a part quand je suis allée voir michel jonaz et alain souchon mais bon voila on en parle pas) donc je connais pas, ce que je te dis c'est qu'il faut savoir ETRE SEULE. c'est ma technique de concert : etre seule. en effeeeeet si tu traine avec deux potesses tu vas avoir plus de mal a te faufiler premier rang, ou mieux backstage ou seulement de descendre du balcon. donc comme tu es une fille technologique tu apellera tes keupines a la fin du concert pour les retrouver et tu fuis seule tel un indiana jones dans l'arche perdu du concert de rock'n'roll (admire la méthafore -je sais meme pas écrire méthaphore- ah si c'est comme ça voila METAPHORE) et en attendant tu te faufile devant ce qui fait que paf! tu peux toucher pelle et meme lui en rouler une (de pelle haha moi aussi je ris) et en meme temp comme tu es seule et pas collée a tes potesses, comme tu n'es pas une fifille avec son groupe de fififlle mais bien un indiana jones rock'n'roll, c'est prouvé, tu te fera 10fois plus draguer par un indiana jones masculin tout aussi rock'n'roll et tout et tout. voila la technique de la solitude de concert, merci Yohanna.

(je me rend compte qu'il est grand temp que je rentre chez moi pour reprendre mon blog parcque j'ai besoin d'écriiiiire laaa je déblatère des conneries sur n'importe quelle... connerie. voili voilou.

Bisouuuux

Hélène a dit…

Hello !!
Jconnais ça les concerts en gradins... putain de Parc des Princes de merde.... On était tout près, on bougeait, criait... mais bon, c'est pas la fosse, quoi ><

Mais bon, t'as d'l'a chance d'les avoir vus, hein, moi j'te l'dis !!