samedi 4 octobre 2008

YOU ARE THE DANCING QUEEN
YOUNG AND SWEET ONLY SEVENTEEN
DANCING QUEEN FEEL THE BEAT FROM THE TAMBOURINE OH YEEAH
YOU CAN DANCE YOU CAN JIVE HAVING THE TIME OF YOUR LIFE
OOH OOH OOH SEE THAT GIRL WATCH THAT SCENE DIG IN THE DANCING QUEEN

5 commentaires:

Y. a dit…

OH mdrlolilol cette chanson ! tu savais que c'était genre la préférée de la reine d'anglettere qui l'aime profondément et qui s'est même fait UN TOUR DE REIN en dansant dessus. depuis que je sais ça je ne peux m'empècher, dès que je l'écoute, d'imaginer queen elizabeth II se remuant le popotin allègrement a s'en défaire la mise en plis hahha

toi avoir passer bon week-end ?

zoubi

iris a dit…

mamma mia, here I go again.. my my how can I resist ya ?
haha j'ai adoré ce film (si c'est à ce que tu fais réference bien sur!)

Claire a dit…

AH MAIS QUE JE HAIS CETTE CHANSON. En règle générale, je hais Abba. Mais ce n'est surement pas anodin, c'est que t'as vu mamma mia. On n'écoute pas Abba COMME CA SANS RAISON, je ne peux pas le croire

Y. a dit…

et bah je ne déteste pas abba comme claire ci dessus mais, bon j'ai pas une totale admiration pour eux (elles) non plus. donc je me sentais pas d'aller voir mamamia. mais j'entend dire de partout que c'est bon funkyfunky comme il faut, et puis meryl streep, quand meme, le diable s'habille en prada, je l'aime . alors si je trouve des amis qui iront le voir en mettant des cagoules car nous ne l'assumont que peu, peut etre bien qu'on m'y trainera (mais bon peu de chance, j'ai une carte ciné ou je ne paye pas et c'est un art & essai qui ne passeron surement jamais mamma mia, et le reste... trop cher =D )
et moi fort bon week-end avec beaucoup d'alcool pleins d'amis et de la bonne électro a danser jusqu'au bout de la nuit. dans ma vie je n'aime que les week-ends.

je suis folle, et je te fais un bécot.

Chloé (WCB) a dit…

Tiens, y en a une qui a été voir Mamma Mia (sinon c'est grave) :)
Ca fait partie de ces chansons que je fais semblant de snober mais qu'en fait j'adore. Dictature du bon goût quand tu nous tient.