mardi 10 novembre 2009

J'ai commencé la physique des catastrophes de marisha pessl hier soir et ça fond dans la bouche alors je reste collée à la fenêtre de ma chambre sur le chauffage et je lis et j'écoute les kinks et bauhaus et the 13th floor elevators ou bien mes nouvelles lubies et je fais rien d'autre. Je me suis acheté un manteau en fourrure à londres, dans une friperie à camden lock qui est un de mes endroits préférés au monde je crois bien, et en fait je me demande pourquoi je m'en suis pas acheté un plus tôt vu que j'en rêve depuis trois siècles et que c'est tellement beau et doux et chaud que limite je dors toute nue enveloppée dedans en guise de couverture. A la base je cherchais une parka kaki mais je viens de retrouver ma vieille qui date de quand j'avais des goûts de merde et qui est redevenue très très fashion (grimace) donc je dis parfait, surtout qu'il pleut, beaucoup, beaucoup, beaucoup, et que la pluie c'est pas top pour la fourrure. En même temps à londres tout le monde a un manteau en fourrure, enfin à brick lane du moins, donc ça fait moins d'effet que ICI où ça se remarque quand même assez, je sais pas pourquoi je me fais toujours penser à anastasia avec, quand elle va voir un ballet russe à paris avec dimitri et qu'elle porte un manteau bleu avec de la fourrure blanche sur le col, ben le mien il est TOUT en fourrure, alright je ferme ma gueule, mais bon ce manteau c'est un peu un évènement majeur de ma vie quand même. En fait, je disais qu'y faudrait que je vive à londres, parce que trois jours c'est nul, c'est crevant, et tu fais le dixième de ce que t'aurais aimé faire parce qu'une fois le premier jour passé je me suis rappelé d'une multitude de chose que je voulais faire mais j'étais cassée et f. et a. encore plus tellement qu'elles voulaient même pas sortir ce qui est QUAND MÊME un peu con mais bon à chaque fois que je regrette des choses comme ça je me dis qu'un jour j'y vivrai et j'aurais plus ce genre de problèmes. Le soir d'avant j'ai découvert shoreditch avec marie/margaret qui portait des jolis faux cils et en fait c'était la première fois que je rencontrais quelqu'un de la blogo en vrai donc j'étais toute timide (parce c'est ma nature profonde d'être timide et que j'essaie même plus de lutter contre) et c'était fascinant, rien que de marcher dans la rue devant catch le bar où elles nous a amenées, c'était réellement fascinant. Mais on est rentrées tôt donc caca mais je me sentais pas prendre le bus de nuit en plus j'étais à moitié malade et j'avais rien mangé de la journée alors en rentrant à kensington on est passé par tesco acheter des trucs et on a mangé avec des gens à l'auberge de jeunesse dans le noir et je portais ma jolie robe topshop en dentelle noire et ça faisait tout décalé. Ma jolie robe topshop en dentelle noire c'est le deuxième évènement majeur de ma vie, juste comme ça pour que tu le saches. Le lendemain on a même pas eu le temps d'aller voir une expo parce qu'on a trainé à camden pendant des heures (camden me rappellera toujours mon dix-septième anniversaire) et puis il a plu et j'ai acheté des derbies à huit livres chez primark et je sais plus trop ce qu'on a fait après, c'est un peu bizarre, je me rapelle que je me suis dit que je donnerais nimporte quoi pour pouvoir me promener quand je veux dans oxford street la nuit avec les lumières de noël a christmas carol qui brillent et les bus rouges qui passent et les gens qui marchent vite avec de la buée qui sort de leur bouche. Le dernier jour on était à brick lane, la rue en briques, j'y avais jamais mis les pieds et je voulais voir de quoi ça retournait en vrai, je me rappelle que cet été j'avais vu un truc sur la mode londonienne sur arte et ils filmaient les gens dans brick lane et du fond de mon petit village ensoleillé du sud de la france je m'étais dit aaaaaaarf. La première chose dont je me rappelle en pensant à brick lane c'est le soleil, en deuxième les deux chats croisés dans un petit magasin de colliers avec des moustaches et en troisième le mec très très cooooool croisé dans un marché couvert/vide grenier/ramassis d'étranges objets qui se promenait avec une vieille guitare, une cape en laine, un chapeau et sa copine ou bien sa soeur je sais pas. Et cet été (encore) j'avais lu un truc dans le glamour sur les gens cool et pauvres qui vendaient leurs affaires sur le trottoir et y avait une photo d'un mec blond qui s'appelait john et qui vendait des teeshirts pour se payer un voyage à new york, et ben j'ai pensé à lui à brick lane, c'était rempli de john. Non mais le marché couvert là c'est trop cool, et puis à côté y en avait un autre et y avait un stand avec des livres d'occasions et c'était horrible parce que j'avais envie d'en lire au moins trente c'est trop fou y avait tous les livres que ça fait des lustres que je veux les lire mais j'ai pas le temps et je pouvais même pas en prendre un seul parce que ma valise était déjà en surpoids et j'avais peur de plus pouvoir la fermer. Non mais en y réfléchissant j'aurais pu en prendre au moins un quand même. J'ai fait un tour chez rough trade aussi, j'avais trop envie de prendre le vinyle de bombay bicycle club, j'ai juste pris le sac en coton estampillé rough trade très cliché porté en festival ok mais comme sac d'école ça passe. ET j'ai enfin trouvé un pull en laine de noël ok y a pas de cerfs mais y a du rouge et du vert. S'ensuivit un détour par king's cross parce que ça fait des siècles que je veux voir king's cross je sais pas pourquoi, et puis on a cherché longtemps puis trouvé le bus pour l'aéroport où on a vu une bonne partie de londres défiler par la fenêtre, y faisait nuit, et c'était vraiment très cool, j'écoutais bombay bicycle club. A l'aéroport j'ai eu le malheur d'apercevoir une BALANCE au contrôle des valises donc j'ai filé aux toilettes enfiler deux pantalons, deux teeshirts, deux pulls et deux manteaux POUR RIEN parce qu'ils ont même pas pesé ma valise ces cons alors qu'ils ont pesé celle de a., alors je me suis promenée dans l'aéroport avec mes deux manteaux et j'ai acheté le nme avec alex qui s'est un peu coupé les cheveux et puis on a décollé et ça c'est nul, même si j'aime beaucoup les décollages.
(J'ai fait des photos aussi mais pas intéressantes et y en a vraiment pas beaucoup mais je mets le lien quand même parce que sinon j'ai l'impression d'avoir mon autre blog pour rien.)
Photobucket
@waltraud oui oui mais je t'assure il n'y a absolument rien de fascinant, vraiment rien, et au fait pourquoi waltraud? ça m'intrigue un peu.

2 commentaires:

Waltraud a dit…

Je sais pas, je trouve ça exotique.
Waltraud ? J'écoutais Tristan et Isolde de Wagner un jour qu'il me vint l'idée de laisser un commentaire. Et parce que Waltraud Meier est plutôt bonne pour une wagnérienne. Mais j'adore les Kinks hein. Pas de panique.

Nadège a dit…

J'aime beaucoup ta manière d'écrire, c'est très plaisant du moins ça me plaît, c'est assez fluide en un sens.
Bref bref, je connaissais déjà ton blog avant mais je suis iamthecatclaw sur Tumblr, au cas où ça t'apporterait quelque chose ( oui en fait ça te fait une belle jambe quand j'y pense ) et en fait je sais plus trop pourquoi là maintenant de suite je me décide à commenter cet article, ah si, j'envie tes achats londoniens, tout particulièrement ton manteau en fourrure !
Bon, c'est tout en fait.

Bonne soirée / nuit / journée