mercredi 18 février 2009

laughing my fucking ass off

Photobucket
Photobucket
je t'aime je t'aime et je sais pas comment te le faire comprendre.

6 commentaires:

gossip girl a dit…

peut être en le lui disant, tout simplement.
(ouai bon, plus facile à dire qu'à faire..)

gossip girl a dit…

peut être en le lui disant, tout simplement.
(ouai bon, plus facile à dire qu'à faire..)

Chloé WCB a dit…

on a tous le même handicap.
pas de remède, désolée. sois naturelle.

Péa. a dit…

La dernière fois que j'étais amoureux d'une fille, j'ai attendu d'être seul avec elle, je lui ai dit "Je pense que tu vas avoir besoin d'une clope là, allume en une."
et une fois ceci fait, je lui ai laché un "Je suis amoureux de toi." et j'ai attendu. En tremblant.

Au moins, elle était au courant.

(Par contre dans l'éventualité d'un rateau, prépare toi un album très triste à écouter en boucle. Mais pas un que tu aimes trop, parce que d'ici un an tu auras la gerbe en le réecoutant. C'est comme ça que moi et Okkervil River ne nous supportons plus.)

Enfin, si ça marche, fais péter ton album de SKA preferé. (Lol hein.)

BONNE CHANCE EN TOUT CAS HEIN.

Y. a dit…

ça peut avoir l'air trop newgénérationskyblog et tout, mais quand on a peur de la vérité en face, rien mieux qu'un texto, qu'on met une nuit a écrire, qui reste une semaine dans les brouillons avant de se décider a l'envoyer, sans même espérer de réponse en se disant au moins c'est fait.

j'espère que tu vas bien, je te fais des bisous : )

Anonyme a dit…

Peut-être qu'en arretant de se regarder le nombril, à se complaire dans son petit monde il suffirait de lui dire que tu l'aime tout simplement...
Quand la personne que tu aimes n'est plus là et que tu ne peux plus lui dire, tu te rend compte que tourner autour du pôt, se torturer n'est rien comparer à ce que son absence renvoi.